Une nouvelle chatbox a été mise en place, les invités sont les bienvenus Clique et entre sur discord

 :: ūnĭversum :: Présentations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Irena Dopovski

avatar
Voir le profil de l'utilisateur
Jeu 28 Sep - 13:25


Irena Dopovski
Entre perdre mes pieds et marcher sur des lames je préfère marcher sur des lames.

Qui suis-je ?

Âge : 21 ans
Pouvoir : Terre
Orientation sexuelle : Bi-sexuel
Origine de mon ancêtre : Polonaise
Groupe : Agamus
Métiers :
Signes particuliers : Paralysie des jambes, fracture de la sixième vertèbre.
Informations complémentaires : Se promène en fauteuil roulant.



Avatar :







Raconte nous : ton personnage.

Physique

Ut enim quisque sibi plurimum confidit et ut quisque maxime virtute et sapientia sic munitus est, ut nullo egeat suaque omnia in se ipso posita iudicet, ita in amicitiis expetendis colendisque maxime excellit. Quid enim? Africanus indigens mei? Minime hercule! ac ne ego quidem illius; sed ego admiratione quadam virtutis eius, ille vicissim opinione fortasse non nulla, quam de meis moribus habebat, me dilexit; auxit benevolentiam consuetudo. Sed quamquam utilitates multae et magnae consecutae sunt, non sunt tamen ab earum spe causae diligendi profectae.

Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.

Ob haec et huius modi multa, quae cernebantur in paucis, omnibus timeri sunt coepta. et ne tot malis dissimulatis paulatimque serpentibus acervi crescerent aerumnarum, nobilitatis decreto legati mittuntur: Praetextatus ex urbi praefecto et ex vicario Venustus et ex consulari Minervius oraturi, ne delictis supplicia sint grandiora, neve senator quisquam inusitato et inlicito more tormentis exponeretur.




Caractère

Ut enim quisque sibi plurimum confidit et ut quisque maxime virtute et sapientia sic munitus est, ut nullo egeat suaque omnia in se ipso posita iudicet, ita in amicitiis expetendis colendisque maxime excellit. Quid enim? Africanus indigens mei? Minime hercule! ac ne ego quidem illius; sed ego admiratione quadam virtutis eius, ille vicissim opinione fortasse non nulla, quam de meis moribus habebat, me dilexit; auxit benevolentiam consuetudo. Sed quamquam utilitates multae et magnae consecutae sunt, non sunt tamen ab earum spe causae diligendi profectae.

Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.

Ob haec et huius modi multa, quae cernebantur in paucis, omnibus timeri sunt coepta. et ne tot malis dissimulatis paulatimque serpentibus acervi crescerent aerumnarum, nobilitatis decreto legati mittuntur: Praetextatus ex urbi praefecto et ex vicario Venustus et ex consulari Minervius oraturi, ne delictis supplicia sint grandiora, neve senator quisquam inusitato et inlicito more tormentis exponeretur.
Ton histoire

Sentir le sable chaud sous vos pieds, l'herbe, vous chatouiller, la fatigue après une longue marche. Ce sont des choses courantes de la vie, des choses à la portée de tous... Tous sauf nous : les handicapés. Quand j'avais encore mes deux jambes, je n'étais pas soigneuse envers mon propre corps, je n'ai jamais profité de mes membres comme si c'était la dernière fois, parce que pour moi cela n'aurait jamais été la dernière fois. Seulement, il a fallu que le monde change. Mon monde.

10 ans
Avant  tout cela, j'étais une jeune fille pleine de joie, une sportive et une fêtarde. Il m'arrivait de désobéir à ma famille, mais je savais toujours les aider. Je vis avec une famille modeste qui a toujours travaillé dur pour survivre et pour cette raison, pour mon soi-disant "bien", ils ont voulu faire de moi une star. Je n'avais alors que dix ans quand ils réfléchissaient à mon futur.
"- Mais voyons chérie, elle n'a pas la voix pour devenir chanteuse ! - Il est hors de question qu'elle devienne actrice, on sait tous comme elles finissent." Et c'est sur un même mot qu'ils ont décidé de mon avenir. "violoniste".

Oui, mais il y avait forcément un "mais" et celui-ci se nommait Irena. Moi ce que j'aimais par dessus tout c'était le sport, particulièrement le Volley. Au collège je pouvais aller au club de Volley, j'avais rapidement évolué au grade de capitaine. Menant mon équipe de victoire en victoire nous étions soudés comme une famille. Mes parents eux, voulaient que j'arrête, nous nous sommes donc mis d'accord : Je fais du violon s'ils me laissent rester dans l'équipe de Volley du collège. L'accord a donc était conclu.

15 ans
J'ai toujours aimé les mecs. Du moins c'est ce que je croyais jusqu'à ce que je rencontre ma meilleure amie. Jamais je n'avais été aussi proche d'une fille, je ne cessais de penser à elle, mais j'ai réellement su ce que j'éprouvais quand elle m'a volé mon premier baiser. Nous avons pris ce baiser comme une officialisation et de jour en jour notre amour devenait plus fort et c'est avec cette fille que j'ai eu mon premier rapport quelques mois après. Je ne pouvais plus me passer de son corps on l'a fait partout, n'importe quand : sauf chez nous. On avait vraiment peur de la réaction de nos parents et pour cette raison on a préféré les laisser croire que nous étions juste meilleure amie.

19 ans
Je me rendais à mon concert de Violon. Sur ma moto que ma famille m'avait récemment offerte je slalomais entre les différentes voitures à l'arrêt. Je sentais le vent faire voler les cheveux qui dépassaient de mon casque, c'était pour moi la liberté. Alors que j'allais m'engager dans une intersection dont j'étais prioritaire, je ne sentais et ne voyait plus rien. Seul le son des sirènes de police retentissaient. Après une course poursuite, la voiture du suspect en fuite m'avait percuté. Mon corps s'était brisé quand le pare-choc avait rencontré ma hanche, je me sentais légère, j'étais en train de voler avant de m'écraser lourdement sur plusieurs kilomètres suivies par ma moto et mon violon. Une heure plus tard je me réveillais dans une chambre blanche, reliée à de nombreux fils. Rapidement la triste nouvelle m'allait être annoncé à moi et mes parents... J'étais devenue handicapée.

Ton familier

virtutis eius, ille vicissim opinione fortasse non nulla, quam de meis moribus habebat, me dilexit; auxit benevolentiam consuetudo. Sed quamquam utilitates multae et magnae consecutae sunt, non sunt tamen ab earum spe causae diligendi profectae.

Quibus ita sceleste patratis Paulus cruore perfusus reversusque ad principis castra multos coopertos paene catenis adduxit in squalorem deiectos atque maestitiam, quorum adventu intendebantur eculei uncosque parabat carnifex et tormenta. et ex is proscripti sunt plures actique in exilium alii, non nullos gladii consumpsere poenales. nec enim quisquam facile meminit sub Constantio, ubi susurro tenus haec movebantur, quemquam absolutum.



Raconte nous : toi.

Surnom: Fonda'folle
Âge: 21 ans
Sexe : Féminin
Année / mois de rp : loooongtemps
Comment as-tu connu ce forum ? Je crois en être la fonda... Je crois !
As-tu des conseils pour améliorer le forum ? j'y travaille...
©️ Pandimesmus

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anima Amaturae :: ūnĭversum :: Présentations-
Sauter vers: