Une nouvelle chatbox a été mise en place, les invités sont les bienvenus Clique et entre sur discord

 :: Vicus Humanus :: Campements Rebellis :: Habitations :: Appartement Doss Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Une décision à prendre [one shot]

avatar
Riner Doss
Flower Geek
Voir le profil de l'utilisateur
Lun 4 Sep - 20:04

Assis sur mon canapé, je regarde Edgy jouer avec un coussin. Pendant que mon regard sur perd dans les gestes répétitifs de mon Ami, je pense.

Suis-je heureux ? Ma vie me plait-elle ?

Enfin, c'est une question qu'on peut se poser, vu ce que ma vie est devenue. Dépourvu de pouvoir, célibataire en ayant passé l'âge de raison, et travaillant dans un endroit qui demande un peu trop de moi chaque jour passant.

Infirmier n'est pas un métier que je déteste, mais il ne s'agit pas là non plus de ma passion. Je ne me plains pas, après tout beaucoup avant moi n'ont pas pu continuer un travail aussi bien rémunéré que celui que je fais, après avoir perdu leurs pouvoirs. Mais c'est taxant, c'est plus difficile, un peu plus éreintant, chaque jour passant. Il y a beaucoup de choses que je ne suis plus capable de faire et qui me demandent d'aller quémander de l'aide auprès de mes confrères, et ce qui pourrait être fait à deux mains se fait à quatre. Vive l'économie de moyens ...

Je soupire, et pose une main sur Edgy pour le faire rouler à l'autre bout du canapé. Mon Ami lâche un couinement aigu entre l'indignation et le rire, avant de me foncer dessus pour que je recommence. Je m'exécute, avec un sourire, plusieurs fois avant qu'il ne se lasse.

Une fois qu'il trouve autre chose pour s'occuper (comme creuser sous les coussins du canapé) je me laisse aller contre le dossier en pensant.

J'aimerai vraiment pouvoir réaliser mon rêve et ouvrir une boutique de fleuriste, ou du moins entretenir un grand jardin de mes propres mains. Mais je ne peux faire ni l'un ni l'autre (de manière autonome) pour l'instant.

C'est alors que je cherche Edgy du regard en entendant son ventre gronder (de faim) que mon regard se pose sur une photo de ma famille. Je me fige dans mon mouvement, semblant contempler cette photo avec une expression que je pourrais qualifier de constipée déformant mon visage.

Je ne veux vraiment pas, mais imaginons ... imaginons que je quitte mon travail, je pourrais demander un prêt à mes parents afin d'ouvrir mon propre commerce. Les places sur le Marché ne sont pas excessivement chères, et je suis sûre que je pourrais rapidement les rembourser. Maintenant il n'y a qu'à me battre contre mon égo et mon orgueil pour demander ce genre de chose à la famille qui m'a rejeté.

Inspirant profondément, je me redresse et regarde autour de moi. Cela en vaut il vraiment le coup ? Que je baisse la tête et que j'aille mendier auprès de ma famille ? Peut être ... peut être pas. Peut être que je quitterai mon travail et que j'ouvrirai mon commerce pour voir que personne ne sera intéressé, que je ferai faillite et que je serai rapidement obligé de demander un peu plus d'aide à ceux qui m'ont donné la vie.

Mais ... MAIS ! Mais qui ne tente rien n'a rien, et si je n'essaie pas, je serais toujours coincé dans cet endroit entre le bon et le moins bon, un endroit qui n'apporte rien et qui ne vous permet pas d'avancer dans la vie.

C'est donc en m'armant de courage que je me dirige vers le téléphone (non soutenu par la magie) dont le socle se trouve non loin de ma bibliothèque. C'est pratique d'avoir des amis, pas vrai ? Sans eux, je n'aurai même pas accès à ce téléphone. En effet, le chargeur est remplis d’énergie emprunté à mes amis, qui me permet de parler dans ce bout de plastique, alors que techniquement, je n'en suis plus capable ...

Inspirant profondément, je fais le numéro privé que je connais par cœur avant de porter le combiné à mon oreille.

".... Allô maman ?"

Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anima Amaturae :: Vicus Humanus :: Campements Rebellis :: Habitations :: Appartement Doss-
Sauter vers: