Une nouvelle chatbox a été mise en place, les invités sont les bienvenus Clique et entre sur discord

 :: ūnĭversum :: Présentations :: Présentations acceptées Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Usui Matsuda .:PDG sexy prétentieux mais humain:.

avatar
Usui Matsuda
Black Prince
Credit avatar : Google
Voir le profil de l'utilisateur
Ven 18 Aoû - 12:52


Usui Matsuda
Derrière l'homme se cache un monstre, derrière le monstre se cache un homme

Qui suis-je ?

Âge : 23 ans
Pouvoir : Air
Orientation sexuelle : Bi-sexuel
Origine de mon ancêtre : Japonais
Groupe : Agamus
Métiers : PDG des bijouteries "Golden Pandore", une fois par semaine sur le terrain



Avatar : Mikazuki Munechika







Raconte nous : ton personnage.

Physique

Son regard est perdu dans le vide, occupé par la réflexion, mais une fois qu'il a votre attention vous serez aspiré par ses deux beaux saphir. la forme de ses yeux ainsi que celle de ces sourcils lui donne un air hautain et leur couleur bleu mer des caraïbes s'illumine sous les rayons du soleil. Son nez est plutôt fin et bien centré avec un bout pointu, il n'est pas trop imposant à son visage. Sa bouche a les  lèvres lisses et fines. Son sourire révèle ses dents blanches et bien alignées qui ferait fondre même un magnum chocolat noir. Il ne laisse que très rarement sa barbe de trois jours et plus souvent celle-ci révèle de ses moments de déprime ou de travail intensif. Ses oreilles plutôt bien dessinées sont la plupart du temps cachées par ses cheveux, cela ne l'empêche pas d'avoir une excellente ouïe et d'entendre facilement les conversations même les plus lointaines. Sa longue chevelure descend sous sur épaules. Ses cheveux sont toujours coiffés lisses et plaqués contre son visage, des mèches lui tombent devant les yeux lui donnant un air mystérieux. Sa couleur est noire, elle fait ressortit ses yeux ainsi que sa peau.

Usui fait partie des personnes considéré comme grande avec son mètre quatre-vingt. Son corps bien fin en graisse mais sculpté laisse deviner un homme qui aime prendre soin de lui. Ses abdominaux et pectoraux transpire le travail fourni pour atteindre cet état de développement relativement avancé, qui ferait pâlir tout homme ne travaillant pas un minimum son physique . Ses jambes sont tout autant travaillés, il fait tout de même un effort pour qu'il n'y ai pas de différence entre le haut et le bas du corps.

Le plus souvent Usui porte des habits de couleurs noirs ou bleu marine, plus précisément des costumes assez de bonnes marques et de bonnes qualités. Il aime bien porter des joggings quand il est chez lui, bien qu'il ne montre jamais cet aspect de lui à personne sauf son garde du corps.

Quand il fait du kendo il porte des vêtements traditionnels de ces ancêtres, un yukata : cher puisque de plus en plus rare à trouver. Lors de ses séances d’entraînements ses cheveux sont décorés de pinces et d'ustensiles qui lui permettent de ne pas avoir les cheveux devant les yeux. Grâce au maniement du sabre Usui a développé ses réflexes  et ses gestes sont plus précis.




Caractère

L'élégance froide
Tout est dans les gestes et les gestes d'Usui sont gracieux. Il a une apparence froide et innaccessible ce qui fait que les demoiselles (ou messieurs) préfère les regarder de loin.

Hautain
Usui connait sa position, devant tous il adopte un air hautain ce qui va bien avec son attitude froide, mais ce n'est pas parce qu'il est hautain qu'il rabaissera quelqu'un qui va essayer de faire de son mieux. Bien au contraire, il adore aider les personnes si elles s'impliquent.

Playboy
C'est un grand joueur qui aime user de son charme tant qu'il le peut. Il drague beaucoup de femmes dans l'espoir de trouver sa belle, son âme-soeur. En revanche il n'aime pas briser des cœurs et c'est toujours pour ça qu'il précisera à la demoiselle que ce qu'il veut n'est qu'une relation érotique, sauf si Moon la nomme comme l'élue.

Humain
Malgré ses airs de macho, connard superficiel, Usui travaille dans l'humanitaire. Il organise beaucoup de soirées carricative dans le but de récolter de l'argent pour améliorer le confort des Rebellis. Il lui arrive aussi une fois dans le mois d'organiser des grandes soirées rencontres, plus dans  le style amusante que speed-dating.

Bosseur
Il peut lui arriver de passer des nuits dans son bureau, parfois même il  continue de travailler en rentrant chez lui. Usui fait de son mieux pour garder l'entreprise de ses parents intact et même la rendre meilleure. Il fera toujours passer son travail avant tout, sauf avant la santé de son familier.

Familier
Il a une relation conflictuelle, taquine. Tous les deux ont un gros caractère  et c'est pour ça qu'il n'arrête pas de lancer des piques l'un à l'autre. Bien sûr Moon respecte le travail d'Usui et dans ce même cas il sait quand il faut fermer son bec. De même pour Usui, il ne laissera jamis son hibou être malade ou triste.

Fumeur, buveur
C''est un fumeur du dimanche, il lui arrive de fumer une cloppe dans la soirée pour se détendre et bien souvent il fume après avoir fait ses ébats sexuelle. Un paquet lui fait deux semaines. Quand à l'alcool il ne boit qu'en soirée et fait toujours attention à ne pas dépasser la limite du « je ne peux plus me contrôler ». Usui a une image à garder et pour ça il faut faire des sacrifices. Jamais il ne pourra se bourrer la tronche comme le fait des fois son frère.

Frangin
Il fut un temps où celui-ci était protecteur avec son frère. Il l'aimait et il l'aime encore. Ça le blesse que son frère ne veuille plus le voir, mais malheureusement c'est comme ça. Il lui arrive d'essayer de reprendre contact avec lui, mais son frère ne répond jamais.

Kendo
Usui manie l'épée depuis l'âge de huit ans, il adore ça. Il n'a jamais fait de compétition, il veut simplement en pratiquer pour le plaisir et ça lui a aussi servit pour se protéger des petits délinquants. Aujourd'hui il saurait se défendre et a développé des réflexes.
Ton histoire

- Alors c'est qui le vieillard qui va rencontrer son âme sœur ?!
-Ferme là Kyo, je n'ai que dix-huit ans je te signale !

Il riait de ces conneries. Nous étions dans notre berline lorsque je ne cessais de me remémorer sans cesse ces deux dernieres phrases de ma conversation avec mon frère. Nous étions censés aller rencontrer mon âme sœur. Moon l'avait trouvé dans une ruelle et quand j'ai vu la demoiselle j'ai sû qu'il ne s'était pas trompé. Elle était si belle : blonde avec des yeux d'un bleu intense et une peau pâle. Sa petite carrure me donnait envie de la protéger de tout et d'empêcher quiconque de l'approcher. J'étais tombé amoureux au premier regard, c'était ce que j'appelle : le coup de foudre. Quand je suis allé la voir, son familier a répondu au mien. Nos regards se sont croisés et nous nous sommes souris alors que nous avions tous les deux compris, nous avons échangés nos noms ainsi que nos numéros, j'avais appris qu'elle travaillais en tant que vendeuse dans une de mes bijouteries et après cette courte discution j'étais rentré et j'avais annoncé la nouvelle à ma famille. Aujourd'hui je devais la voir, la rencontrer avec mes parents et mon petit frère Kyosuke. Pourtant je ne savais pas pourquoi, le véhicule ne bougeait plus. Un liquide coulait dans mes yeux et m'enpêchait de voir, j'entendais des cris, des pleures et une genre d'alarme qui ne cessait de me casser les tympans. Peu après ça j'entendais des bribes de conversation : mort, vivant, blessé, piteux état, voiture... Tous ces mots me faisaient réellement froid dans le dos et le pire c'est quand des mains venaient me toucher alors que je ne pouvais pas bouger. J'avais beau être un homme j'étais terrifié. J'avais ensuite perdu connaissance, je m'étais réveillé deux mois après l'évènement. Mon petit frère dormait au coin du lit. Ma vision était flou mais je pouvais voir les fils reliés à mon bras, un tuyaux enfonçait dans ma gorge m'empêchait de parler et j'avais perdu la notion du temps. Je bougeais doucement ma jambe pour réveiller mon frère et c'est une fois les yeux ouverts qu'il s'est précipité sur la sonette d'appel. Il n'avait pas dit un mot que les médecins étaient dans ma chambre pour vérifier mes constantes et faire tout leurs trucs de médecins. Ce n'est qu'après que les médecins m'ont tout expliqué, j'ai été plongé deux mois dans le coma, mes parents sont morts, mon frère était seul et donc habitait chez nos grand-parents. Je me sentais désolé de l'avoir laissé seul et j'allais tout faire pour rapidement sortir de l'hopital et m'occuper de lui, mais ce qui m'attristait le plus c'était le décès de nos parents.

- L'entreprise revient à Matsuda Usui, tout le reste est pour Matsuda Kyosuke.

C'est ce que je voulais, l'entreprise de mes parents. Malheureusement bien que mon frère ai tout eu il voulait aussi devenir le PDG de celle-ci, mais comme nos parents l'ont dis, il n'a absolument pas la maturité, ni le caractère pour ça. C'est donc cette chose qui nous a séparé, heureusement il était enncore mineur et donc ces biens ne pouvaient lui être remis que lors de sa majorité, sinon il m'aurait foutu dehors et j'aurais sans doute dû emménager avec mes grands-parents. Sauf qu'il nous fut impossible de vivre ensemble. C'était donc lui qui été partis chez mes grands-parents, me laissant seul dans cette maison. Une entreprise venait de réduire notre relation en cendre, nous qui étions si proche, alors que pourtant mes parents lui avaient tout donné, argent, voiture, maison meublée... Il avait tout et moi j'avais juste une entreprise. Pourtant, je pouvais très bien comprendre que cela ne lui plaisait pas.

Ding dong
Je me dépêchais d'ouvrir. Derrière la porte d'entrée se trouvait ma tendre épouse, celle que je n'avais vu depuis deux mois. À peine la porte ouverte elle s'était jeté dans mes bras avec un visage larmoyant que je ne pouvais voir puisque blottit dans mes bras. Mon épouse était sans doute une femme très sensible et j'étais heureux de voir qu'elle avait été triste pour moi. J'avais posé ma main sur son menton et l'avais relevé pour poser mes lèvres sur les siennes. Elles étaient douces et tendre.  Pourtant le rêve n'avait pas duré longtemps, nos familier ce sont tout deux affolés.

« Elle n'est plus tienne ! »

Je regardais étonné Moon alors qu'elle regardait son familier. Le destin avait changé à la mort de mes parents, cette femme ne m'était plus destinée. Je la regardais sans comprendre, tout comme je voyais dans son regard qu'elle ne comprennait rien. Cette annonce m'avait provoqué un frisson, même plus, elle avait évoquée des désirs impures en moi. Comme si j'avais envie qu'elle soit mienne. Je lui avais tendu la main avec un sourire rassurant, bien qu'il évoquait mes désirs, si elle la prennait elle comprennait ce qui allait se produire. Après une petite minute d'hésitation elle l'avait prise. Nos familiers sont tout deux restés dehors alors que nos lèvres se touchaient de nouveaux, tout comme nos corps se laissait aller dans un tango endiablé. Nous étions unis corps et âme, malheureusement nous savions que c'était la dernière fois que nous nous voyons en dehors du travail. Nous avons fais l'amour toute la nuit et s'était la première fois que mon cœur avait connu une t'elle chaleur. J'étais faible de devoir la quitter à tout jamais, mais à quoi bon avoir des sentiments si vous savez qu'une personne n'est pas votre âme sœur ? Nos adieux ont été bien fait, bien qu'assez difficile.

---------------------------------------
-Très bien, je vous l'achète.

Une nouvelle négociation a été faite. Petit à petit nos bijouteries se répandaient partout sur Pandora. Nous avions pu en faire une marque de luxe accessible à la classe moyenne. J'étais au cœur des journaux : le jeune PDG à la hauteur de ses parents / Matsuda le PDG inaccessible au succès montant, mais il y avait aussi des unes à scandale : Matsuda, hier avec une femme, aujourd'hui avec un homme, demain ce sera qui ? / Le casanova fait des siennes. J'évitais de trop lire la presse qui se voulait blessante, fort heureusement, elle n'a jamais réussi à me mettre au bord de la faillite.

---------------------------------------
Aujourd'hui je m'occupe de cette entreprise, mon frère a récupéré la maison de nos parents et j'en ai acheté une bien plus grande. Je n'ai jamais revue celle qui devait être mon épouse et une fois par semaine je me rends dans mes bijouteries en tant que Directeur, mais aussi que vendeur.
Ton familier

Moon est de la famille des rapaces, plus communément nommé hibou, mais bien souvent confondu avec chouette. Moon est un animal qui aime se percher sur mon épaule ou ma tête pour faire des petites siestes. Il mesure soixante centimètre ce qui est plutôt envahissant quand l'animal ne veut pas se séparer de vous. Ces deux grands yeux marron brille jaunâtre dans la nuit, ce qui a le don de toujours de me faire surssauter, et croyez-moi faire des farces diabolique fait jouir de bonheur Moon. Son bec asséré lui sert à manger des insectes ou des petits mammifères, ce qui me dégoûte fortement. Quand j'étais petit il a mangé un oiseau devant moi et comme ça m'a choqué il n'a jamais recommencé. C'est pour cette raison qu'il favorisera les insectes et surtout qu'il ne mangera jamais devant moi. Bien que cette petite chose soit têtue il sait se montrer utile parfois. Lui et moi nous sommes comme chien et chat, mais pourtant quand on nous embête nous chassons la même proie avec plaisir. Ne vous fiez pas à sa gueule d'ange, il est en faite un démon de la nuit. De plus c'est un dragueur, pour un point on se ressemble un peu, on aime tous les deux attirer l'attention et c'est aussi ce qui cause une de nos principales embrouilles.



Raconte nous : toi.

Surnom: Fonda
Âge: 21 ans
Sexe : Féminin
Année / mois de rp : 5 ans
Comment as-tu connu ce forum ? Il est sorti de mon imagination
© Pandimesmus

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Pandimesmus
Fondateur
Credit avatar : Pandimesmus
Voir le profil de l'utilisateur
Dim 27 Aoû - 13:10
Je m'auto valide donc...
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Anima Amaturae :: ūnĭversum :: Présentations :: Présentations acceptées-
Sauter vers: